Eilat RSX 2016 : au final

Ces championnats du monde RSX 2016 à Eilat ont brillé par des conditions atypiques et météorologiques irrégulières : un vent très instable nous a contraints à naviguer différemment sur un plan d’eau où les facteurs vitesse, tactique et physique avaient leur égale importance. L’expérience fut aussi un élément important. On ne navigue pas sur un plan d’eau comme en pleine mer.

Après deux jours de championnats, j’accède en finale : j’améliore mon classement des 1ers jours en me positionnant à la 10e place. Les écarts avec mes habituels concurrents sont assez faibles et je suis confiant.

Au 4e jours de courses, 3 nouvelles manches décisives sont annoncées dès l’aube. Je suis régulier, mais c’est insuffisant : le championnat est très disputé il faut briller en vitesse, tactiquement mais surtout s’investir physiquement et je ne suis pas à 100% de mes capacités. Ma préparation est trop courte. L’année exceptionnelle des JO bouleverse tous nos programmes d’entrainement,  et m’empêche d’arriver au mieux de ma forme.

Je termine 10ème ex-aequo avec le chinois (toujours le même !) mais les règles de départage des égalités me classent 11ème : pas de Medal Race pour moi à l’issue de la finale…c’est le jeu.

Classement définitif : 12e

http://www.rsxclass.com/worlds2016/?page_id=188

Ce championnat était une bonne mise en jambe pour lancer la préparation pour Rio. Je sais maintenant où placer les curseurs pour retrouver mon meilleur niveau. A partir de Mars et jusqu’au mois d’Août, à fond, je ne lâcherai rien.  Le niveau monte d’un cran, c’est le moment de remettre le paquet après un début d’année plutôt en reprise….

Merci encore à tous mes partenaires pour leur soutien durant cette compétition….‪#‎roadtorio #ENGIE#Watcheezy#ION#Saint-Brieuc Agglomération#Voile Banque Populaire #‎TeamBaiedeSaintBrieuc #ELGYDIUM

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *